Corinne Chevarier

Née à Montréal et ayant grandit à St-Bruno-de-Montarville, elle a été formée dès son plus jeune âge en danse et en piano. Elle parfait sa formation en jeu au Conservatoire d'art dramatique de Montréal. À sa sortie, elle décroche son premier rôle à la télévision dans le téléroman Zap. Ent'Cadieux, 4 et demi, Le monde de Charlotte et Hommes en quarantaine ne sont que quelques-uns des téléromans et téléséries auquels elle a participé par la suite. Au théâtre, elle aime voyager dans des univers très différents; théâtre d'été, dont La Cousine Germaine au Théâtre Beaumont-St-Michel, comédie musicale, avec Toc, toc, toc chez madame Bolduc au théâtre d'Eastman, ainsi que de nombreuses créations dont Pour le bien de l'amère patrie, au théâtre La Licorne et que la pièce multi-disciplinaire Leitmotiv au théâtre La Chapelle. Elle travaille aussi en post-production (voix pour des publicités, des narrations, de la surimpression vocale, etc.).

 

Dès ses débuts, l'envie d'enseigner le théâtre et de coacher des acteurs de tous âges lui est venu tout naturellement.

 

Parallèlement à son métier de comédienne, elle a publié trois livres de poésie aux Éditions les Herbes rouges: Les recoins inquiets du corps, Dehors l'intime et Anatomie de l'objet (finaliste au Prix du Gouverneur Général 2012 et lauréat du Prix Félix-Antoine-Savard 2011). Elle ressent maintenant le désir de réunir ses deux univers en écrivant une pièce de théâtre et elle compose aussi des chansons.

Leitmotiv

Leitmotiv

crédits: Fannie-Laurence Dubé-Dupuis

La cousine Germaine

La cousine Germaine

crédits: Jocelyn Gagné

Céline et André

Céline et André

crédits:

La Cousine Germaine

La Cousine Germaine

Crédits: Jocelyn Gagné

Corinne Chevarier 2014

Corinne Chevarier 2014

crédits: Corinne Chevarier

La cousine Germaine

La cousine Germaine

crédits: Jocelyn Gagné

Équipe de La cousine Germaine

Équipe de La cousine Germaine

crédits: Jocelyn Gagné

Pour moi, être une artiste, c'est être un amalgame de différents languages. La danse, la musique, le chant, le jeu, l'écriture sont les voies par lesquelles je m'exprime.

 

Être comédienne me permet de donner ma couleur aux mots ainsi qu'aux univers riches et diverses des autres. Ça m'offre aussi la possibilité d'utiliser mes différents languages, autant dans la performance que dans l'exploration. Comme artiste, ça me pousse à me surprendre et à aller dans des endroits inconfortabes en moi, donc de repousser mes barrières, de me dépasser et d'agrandir mon terrain d'exploration. C'est aussi de cette manière que j'aborde l'écriture, en plongeant dans mon univers comme on plonge dans un personnage, ouvrant des portes qui mènent à des lieux inconfortables et des découvertes, tout en sachant en ressortir aussi simplement que lorsque l'on termine une répétition.

 

Comme poète, j'explore l'intimité, la mienne, et nécessairement j'approfondie la connaissance de ce qui me construit, ce qui a un impact sur mon travail de comédienne et me donne accès à d'autres outils pour ancrer mes personnages. 

 

Corinne Chevarier

CC

© 2015 par CC Créé fièrement avec Wix.com

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-flickr