Passer une audition, c'est déjà avoir la possibilité de jouer

 

Depuis sa sortie du Conservatoire d'art dramatique de Montréal, Corinne Chevarier a tenu de nombreux rôles au théâtre et à l'écran (Hommes en quarantaine, Le monde de Charlotte, 4 et demi, Ent'Cadieux, Zap, etc.). Parallèlement, elle a eu le plaisir d'enseigner le théâtre durant plus de 10 ans, de faire du coaching privé pour des auditions et la préparation de journées de tournage, ainsi que du coaching sur les plateaux de tournage.

 

Coaching d'auditions

 

Elle offre ici ses services de coach pour la préparation d'auditions pour la télévision, le cinéma et la publicité.

 

Voici quelques uns des aspects qu'elle privilégie dans son approche:

  • Se sentir prêt et en possession de ses moyens.

  • Présenter une proposition claire.

  • Avoir la capacité de s'adapter rapidement aux directives du réalisateur ou de l'agent de casting qui fait passer l'audition.

  • Bien se présenter en audition.

 

Passer une audition peut être stressant, mais lorsqu'on se sent prêt, on a la capacité de transformer cette expérience en un défi valorisant.

 

Surtout pour une audition, Corinne veut faire ressortir les particularités de l'acteur ou de l'actrice selon sa personalité et la description du personnage; ce qui permet à l'interprète de présenter une proposition claire et personnelle.

 

Ensuite, elle veut lui faire prendre différentes directions dans son interprétation, pour l'habituer à s'adapter rapidement aux directives du réalisateur ou de l'agent de casting. Plus l'acteur est capable de changer de direction, de façon fluide et confiante, sans perdre son authenticité, plus il montre sa capacité de travailler et de s'adapter. Il arrive que le personnage que l'on voyait de telle façon, soit perçu autrement par le réalisateur, mais cela ne veut pas dire que le personnage n'est pas pour nous. Rester confiant, concentré et ajuster le tir est le meilleur des arguments pour les convaincre.

 

Bien sûr, avec des enfants, le lexique, les chemins empruntés ne sont pas tout à fait les mêmes, mais un enfant de 6 ans est aussi capable d'interpréter un personnage de différentes façons et ce travail est tout à fait possible avec eux.

 

Le fait de travailler avec un grand nombre d'enfants a montré à Corinne ce que le côté ludique pouvait apporter au travail de coaching. Mettre la personne en confiance, lui permettre une belle liberté, etc. Sans manquer de rigueur, cela permet souvent de dénouer des noeuds et d'aller plus loin dans l'interprétation.

 

Bien gérer ses émotions et son stress, parler clairement, avoir une attitude professionnelle, savoir son texte sur le bout des doigts, suggérer notre idée du personnage par ses vêtements et sa coiffure plutôt que de se déguiser ou de négliger cet aspect, sont des choses qui peuvent être travailler (exercices pour gérer le stress, diction, etc.).

 

Son expérience professionnelle en bref:

 

Conservatoire Lassalle, Chargée de cours "Théâtre de Répertoire" (collégial).

Conservatoire Lassalle, Collège St-Stanislas, Villa Ste-Marcelline, (6-17ans).

Collège Mont-St-Louis, Atelier de théâtre Secondaire 2.

Coaching privé, Auditions / préparation écoles de théâtre.

Coaching privé pour jeunes, Annie et ses hommes, Lance et Compte Nouvelle Génération, Le coeur découvert.

Coaching sur plateau de tournage, Les poupées russes.

 

Enfant, j'habitais à St-Bruno, en Montérégie. De chez moi, je voyais Montréal au loin. Nous étions à la campagne, sur le rang des Vingt-cinq et donc un peu isolés. Les champs qui entouraient la maison ont tranquillement fait place à des bungalows. Nous n'étions plus les seuls! Les jeux, les déguisements, les personnages que j'inventais et que je ne pouvais partager qu'avec mon petit frère, ont pu s'épanouir et devenir des pièces de théâtre. J'écrivais, je m'occupais des décors, des costumes, de la mise en scène, etc... Le dimanche, durant la saison estivale, avec mes voisins qui étaient devenus mes amis, nous présentions un spectacle dans notre cour, devant un auditoire de plus en plus nombreux. Je me donnais souvent un rôle secondaire pour pouvoir m'occuper du reste. C'est là que j'ai touché pour la première fois à la direction d'acteur(!).

 

J'ai continué à monter des spectacles à l'école primaire et secondaire, pour la maison des jeunes de St-Bruno, au Cegep, puis je suis entrée au Conservatoire ou j'ai même dirigé un Barber shop de femmes. À ma sortie, j'ai eu envie de retourner à la source en travaillant avec des enfants. L'enseignement du théâtre et ma propre expérience de comédienne m'ont amené à faire du coaching privé pour des acteurs de tous âges. J'ai, entre autre, coacher Charlie Martineau pendant plusieurs années, jusqu'à  son entrée à l'École nationale de théâtre.

 

Au plaisir de travailler avec vous,

 

Corinne Chevarier 

CC

© 2015 par CC Créé fièrement avec Wix.com

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-flickr